Les yeux de l’esprit tome 1 – L’énigme : ⭐️⭐️⭐️

Bizerte, Tunisie

Un soir d’hiver, la jeune Lina Ben Slimane et son professeur de physique s’attardent dans leur lycée pour revoir une leçon. C’est alors qu’un violent orage se déchaîne et plonge la ville dans le noir. Pendant qu’ils essaient de quitter l’établissement, des monstres sortent de la remise et agressent le professeur. On le retrouve sérieusement blessé le lendemain matin. La police mène l’enquête mais n’y comprend rien. Lina, qui a été retrouvée endormie dans la remise, ne peut pas l’aider car elle a perdu la mémoire. Un peu plus tard, par une nouvelle nuit d’orage, une paire d’yeux maléfiques apparaît dans sa chambre. C’est pour la jeune fille le début d’une plongée dans l’épouvante.

 

Les_yeux_de_lesprit_800

 

L’AVIS DE SNOW

 

Tout d’abord, je voudrais remercier les Editions Artalys pour ce SP.

Quand j’ai lu le résumé de ce premier tome je me suis attendue à un livre à teneur vraiment épouvante. Malheureusement bien que les personnages soient attachants et que leur tourmente nous touche, je n’ai pas eu “suffisamment” peur pour réellement apprécier ce premier tome.

Nous rencontrons Lina lors d’un de ses cours de physique, son professeur la trouvant très peu concentrée alors que ce n’est pas dans ses habitudes, demande à celle-ci de rester après le cours. C’est alors que des monstres s’attaquent à eux.

J’ai compris, dès le début de ma lecture, ce que nous explique l’auteure via la grand-mère de la jeune fille vers la fin de ce tome et cela m’a un peu coupée dans ma lecture. Et le fait que la personne qu’ils vont voir ne puisse rien pour Lina m’a un peu prise au dépourvu.

On souffre tout du long du récit pour cette pauvre jeune fille, la famille et les policiers se posant beaucoup de questions sur ce qui lui arrive.

J’ai également eu du mal avec le français “étranger”, comme avec les livres des auteurs Québécois.

Je lirai tout de même la suite des yeux de l’esprit afin de savoir ce qui attend la pauvre Lina.

 

L’AUTEUR

Née le 12 mai 1969, Ahlem Elj est professeur de français et mère de quatre enfants, passionnée par la lecture, l’écriture et les films d’aventures depuis son plus jeune âge. A treize ans, elle écrit une courte histoire de genre “Western”. Un an plus tard, elle s’est lancée dans l’écriture d’un récit fantastique intitulé “Histoire d’une médium”. Ses essais sont restés confidentiels jusqu’en décembre 2010. Lors de la révolution tunisienne, elle a fait sortir son deuxième roman dont elle a fait changer le titre en “Les yeux de l’esprit”. Elle l’a corrigé, et ainsi, a décidé de frapper aux portes de l’édition. Son rêve est de voir ses livres lus et appréciés. Les encouragements des lecteurs lui sont nécessaires pour qu’elle continue à écrire et à donner libre cours à son imagination.